Strabourg exerce toujours son charme sur l’Europe

Par UNI Archives

Le 27 mars 2007 à 16h17

Image Strabourg exerce toujours son charme sur l’Europe

Je partage l'article

Article de Nicolas DANIELS, tiré du Figaro du samedi 18 février 2007, page 40

Ville d’histoire et de culture, Strasbourg a toujours exercé son pouvoir de séduction au-delà de la seule plaine d’Alsace. Elle fait partie des rares villes dont le centre soit entièrement classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Sa vocation de carrefour au coeur de l’Europe lui permet également de figurer, avec New York et Genève, parmi les seules villes au monde qui accueillent des institutions internationales -en l’occurence, le Parlement européen et le conseil de l’Europe- sans etre capitale d’Etat. Une vocation qui devrait bientot se trouver renforcée avec l’arrivée en juin 2007 du tant attendu TGV Est.

La Petite France, les Pons couverts, le Barrage Vauban… autant de noms qui suscitent l’admiration des Strasbourgeois, légitimement amourux de leur ville. Dominé par sa cathédrale de grès rose surmontée d’une flèche unique, le vieux Strasbourg est une succession de merveilles. Ainsi, les ruelles de la Petite France offrent un alignement de maisons à colombages des 16ème et 17ème siècles, aux vastes cours intérieures et aux grands toits pentus. Un peu plus loin, face au Palais de l’Europe, le parc de l’Orangerie, dont les premières allées avaient été dessinées par Le Notre, est un ilot de verdure au coeur de la cité. L’Orangerie… le seul nom fait rever à Strasbourg.

« On y trouve le prix au m2 le plus élevé de Strasbourg, de l’ordre de 3300€ dans l’ancien, indique Cédric KOSLOWSKI, Directeur général d’Immobilière Vuban. Dans le neuf, les prix atteignent des sommets. Nous venons de commercialiser la Villa Joséphine, un immeuble de grand standing, avec des appartements entre 120 et 400m2, à des prix situés entre 4700 et 5000€ le m2. » Effet de rareté oblige… A quelques mètres de là, du coté du Jardin de Contades, les prix sont assez proches.

« L’ellipse insulaire« , qui constitue le centre-ville de Strasbourg, a elle aussi vu ses prix s’envoler depuis quelques années. « Le prix moyen dans l’Ellipse se situe désormais autour de 2500 à 2600€ et peut aller au-delà pour des biens de grande qualité« , souligne Patrice TOUSSAINT, négociateur-immobilier à l’agence ASI. Accolée au centre-ville, la Krutenau a été entièrement rénovée depuis les années 70 et fait figure aujourd’hui de quartier « bobo » avec ses bars et restaurants qui assurent une belle animatiom nocturne. « L’échelle de prix est assez étendue dans ce quartier avec une fourchette type qui va de 2200 à 2900€le m2« , constate Cédric KOSLOWSKI.

« On constate une véritable pénurie de l’offre sur Strasbourg« , observe pour sa part Irène LINDEN, responsable des ventes du bureau strasbourgeois de Bowfounds Marignan Immobilier. Ce dernier est actuellement promoteur du Patio, un ensemble de 6 logements dans le quartier duNeudorf aux abords de la place de l’Etoile. « Les appartements sont commercialisés entre 3400 et 4000 le m2« , précise Irène LINDEN. En 2007, Boufounds Marignan Immobilier doit également réaliser 40 logements sur le site du Rowing Club, à proximité de la Petite France.

« Meme si on observe une stabilisation des prix, leur évolution récente a obligé nomdre de primo-accédants à s’éloigner du centre, voire à s’installer au-delà des limites de la communauté urbaine« , souligne Lionel BURSTIN, dirigeant de l’agence Immoval. Il faut dire que la présence du Parlement européen et des sièges de quelques grandes enteprises fausse parfois le march. « Les étrangers soutiennent le marché des biens d’exception mais ils ont parfois tendance à surpayer des produts classiques dès lors qu’ils sont situés dans le centre« , estime Lionel BURSTIN.

Les villages alsaciens profitent de ce phénomène, meme si les prix y sont aussi parfois élevés. « Les programmes se mulitplient. Ainsi, peut-on trouver à Truchtersheim, à 20 kilomètres de Strasbourg de petites maisons neuves de très belle qualité pour 3800 à 4000E le m2« , indique Patrice TOUSSAINT. Dans le secteur de Hageunau, à 30 kilomètres au nord, Bouwfounds Marignan Immobilier a commercialisé 50 logements dans du résidentiel sur deux éatges à 2400€ du m2.

Le marché de location est lui aussi particulièrement actif. « L’université et le Parlement européen contribuent à stimuler la demande pour les petites surfaces. Au-delà de 4-pièces, les gens préfèrent acheter« , souligne Lionel BURSTIN. « Il y a pénurie de biens jusau’à 75m2 et pléthore au-delà de 100m2« , confirme Patrice TOUSSAINT. Pour une petite surface, les prix peuvent atteindre 15€le m2« .

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !