Travailler plus = gagner plus ?

Par UNI Archives

Le 26 novembre 2008 à 19h13

Image Travailler plus = gagner plus ?

Je partage l'article

Contrairement à ce que l’on peut entendre, un emploi salarié à côté de ses études est une chose gratifiante. Bien sûr cela résulte d’une obligation et non d’un choix dans la grande majorité des cas. Cependant la plupart des étudiants que j’ai pu croiser où je travaille ou ceux que je croise à la fac pensent que le taux d’échec chez les étudiants salariés est plus élevés, mais il n’en est rien : les chiffres le demontrent en deça de 20 heures hebdomadaires. Cependant, il est anormal que les étudiants qui fournissent le plus d’effort pour continuer leurs études soient les plus pénalisés. L’université doit encourager le travail étudiant pour tout ce que cela apporte : le sens de l’effort, la découverte de l’entreprise, le contact avec un employeur et le monde du travail. Tout ce qui manquent cruellement dans nos facultés.

Comment valoriser les étudiants salariés ?

Il y a déjà eu des avancés comme notamment la défiscalisation du travail étudiant, mise en place par Xavier Bertrand, au dessous de trois fois le SMIC par an. Mais cela est encore trop peu ! Que se passe-t-il pour les étudiants qui travail toute l’année ?
La faculté, de son côté, peut agir sur deux points important : l’aménagement des emplois du temps et l’emploi étudiant au sein de la faculté.

Emploi_etudiant.jpgConcernant l’aménagement des emplois du temps, les étudiants salariés travaillent rarement le matin. Pourquoi ne pas mettre les TD les plus importants uniquement le matin ?

Ensuite l’emploi étudiant au sein de l’université est une chose plus qu’indispensable. Car on sait que les horaires de travail pourront être aménagés plus facilement puisque tout cela reste dans la fac. Un emploi à la BU par exemple mais aussi un projet réunissant professeurs et étudiants qui peut s’inscrire dans la droite ligne des études et de l’acquisition de compétences.

Et enfin, pourquoi ne pas imaginer une UEL valorisant le travail étudiant et tous ses apports, permettant aux étudiants de valider deux crédits ECTS ? Car, oui, lorsque l’on travaille on acquiert des compétences et une expérience indispensables pour notre avenir.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !