Trois bonnes raisons de voter UNI mardi

Par UNI Archives

Le 30 mars 2008 à 14h09

Image Trois bonnes raisons de voter UNI mardi

Je partage l'article

Voter UNI pour 3 raisons :

La première est : « la création d’un ticket restaurant étudiant ». Acheté 2,80€ au CROUS, dans des conditions similaires à l’achat de tickets resto d’entreprise, il donnerait un pouvoir d’achat de 5,60€ dans la restauration privée (le CROUS participant également à hauteur de 2,80€, comme il le fait actuellement pour votre plateau au RU, celui-ci coûtant en réalité 5,60€). Ce qui est pratique pour continuer de bénéficier d’avantages étudiants, que se soit pour se nourrir période de stage ou pour changer d’air de temps en temps.

La seconde est en raison des propositions faites en faveur du logement étudiant. L’UNI souhaite une exonération de la taxe d’habitation pour les étudiants. Parce qu’il est déjà difficile de se loger décemment pour un prix non exorbitant, pour bon nombre d’entre nous, le paiement annuel de la taxe d’habitation grève sensiblement notre pouvoir d’achat.
Parce que les étudiants ne sont pas des lapins, l’UNI souhaite que le processus de remplacement des chambres de petites surfaces (9m2), véritables clapiers, s’accélère au profit de
logements moyens (15m2) sans engendrer une hausse supérieure de loyer de 50€.

La dernière raison est celle du renouvellement de votre confiance, depuis deux ans l’UNI siège au CA du CROUS au côté des autres organisations étudiantes. Son représentant à toujours veillé à ce que l’équité et la justice sociale soient respectées dans les attributions de bourses et de logements. Après avoir entendu de nombreux boursiers, il a notamment veillé à la résolution rapide des problèmes récemment survenu en matière de paiement des bourses.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Communiqué de presse sur les élections législatives

Article lié -

Démission d’Eric Carpano, président de l’université Lyon 3

Article lié -

Tentative d’attaque au couteau par un marocain au cri de « Par Allah je vais tous vous tuer » à Lyon 2 : le coupable reste libre