Un mouvement qui se ridiculise

Par UNI Archives

Le 5 mars 2009 à 19h21

UNI

Je partage l'article

Aujourd’hui jeudi 5 mars 2009 a lieu une nouvelle manifestation, à l’appel des organisations syndicales universitaires de gauche et d’extrême-gauche. Force est de constater que le mouvement est proche de la panne. Alors qu’une grande partie de la France est rentrée de vacances, la mobilisation est encore plus faible que la semaine dernière, au moment où deux académies sur trois étaient en congés.

Seulement quelques milliers de personnes étaient réunies en début d’après-midi à Paris, et les assemblées générales peinent à attirer les étudiants. Seulement quelques dizaines de personnes y sont généralement présentes. Les AG ne rassemblent pas les étudiants, elles ne parviennent même pas à rassembler la gauche étudiante. En effet, elles sont devenues le théâtre d’affrontements entre l’UNEF et les mouvements d’extrême-gauche.

Afin de ne pas se faire évincer du mouvement par son aile la plus radicale, l’UNEF essaye de camoufler le fait qu’elle ait participé aux discussions sur la loi LRU. Il est étonnant de voir que certaines sections de l’UNEF (Clermont-Ferrand, Versailles Saint Quentin) appellent publiquement au retrait de la LRU alors que leur mouvement a négocié et participé à la rédaction de la loi en 2007.

Les présidents d’universités doivent porter plainte contre les acteurs des dégradations

Malheureusement, faute de réussir à mobiliser, les leaders de la contestation choisissent de plus en plus la voie des méthodes radicales, afin de faire croire à l’opinion publique qu’un réel mouvement existe, à grands coups de dégradations. L’UNI déplore qu’une nouvelle fois quelques dizaines d’activistes aient tenté d’occuper la Sorbonne mercredi soir.

L’UNI appelle les présidents d’universités à porter plainte contre les acteurs des dégradations, qui sont des vandales multirécidivistes, qui pénalisent les étudiants, et donnent une très mauvaise image de nos universités.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !