Une Université ingérable

Par UNI Archives

Le 20 avril 2009 à 16h00

Image Une Université ingérable

Je partage l'article

Le Conseil d’administration encore bloqué


Le dernier Conseil d’administration qui devait se réunir le mardi 14 avril a été une nouvelle fois le théâtre de blocage. Cela fait le 3ème CA depuis le début du 2ème semestre qui est bloqué par une poignée d’activistes de la communauté universitaire ou extérieurs.

Les revendications de ces individus sont toujours les mêmes: abrogation de la loi LRU; arrêt de la casse du service public,…

Afin d’argumenter leurs revendications, ils n’hésitent pas à avancer des chiffres totalement faux comme la suppression de centaines de postes à l’Université de Rouen, ou une baisse des financements de l’Etat, alors que les dotations de l’Etat ont augmenté de 10% cette année pour l’Université rouennaise et qu’aucun poste ne sera supprimé cette année.

Ces agissements jusqu’au boutistes nuisent gravement au bon fonctionnement de l’Université :
– le CA ne peut plus prendre aucune décision
– cela atteint l’image, déjà désastreuse, de notre Université

Ils nuisent également aux étudiants les plus en difficulté, ce que les bloqueurs se targuent bien de ne pas défendre:
– les étudiants salariés qui essayent d’allier travail et études
– les étudiants étrangers ERASMUS qui doivent justifier la validation de leur diplôme pour bénéficier d’aides financières ou ceux qui payent des milliers d’€ pour venir étudier en France
– les étudiants français qui peinent à financer leurs études car ils ne peuvent bénéficier de bourses du CROUS

Comme depuis toujours, ce sont une majorité d’étudiants ou de la communauté universitaire qui sont pris en otage par une minorité qui défendent uniquement leur statut. Ils prônent le service public mais ils sont les derniers à respecter l’intérêt Général.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !