UNI : des études pour un emploi

Par UNI Archives

Le 3 mars 2008 à 18h28

Image UNI : des études pour un emploi

Je partage l'article

Liste regroupant des étudiants ayant le même désir d’améliorer la qualité de nos diplômes et de notre vie étudiante. Certains provenant du milieu associatif étudiant ou des antennes de l’université (Châteauroux, Bourges, Issoudun et Chartres), ils n’ont qu’une seule envie : que nos études nous donnent un emploi

Universités-Entreprises

A l’occasion de la Fête de l’Entreprise en le 19 octobre dernier, l’UNI en collaboration avec le comité Universités-Entreprises et ETHIC ont fait se rencontrer plus de 300 étudiants avec des entrepreneurs locaux. L’UNI souhaite généraliser ce genre d’initiative afin d’accroitre le contact des étudiants avec le monde professionnel

Pour une université de qualité :

La signature de la Charte universitaire de l’environnement a pour but de favoriser la prise en compte des enjeux environnementaux dans les décisions de l’université. Notamment en termes de construction et de dépense énergétique. Mais aussi en termes de déplacement et gestion de la recherche.

Favoriser la mise en place d’un guichet unique pour les étudiants regroupant bureau de stage, offre d’emplois et de logements étudiants et service d’orientation ; dans tous les campus.

Publication des taux d’insertion professionnelle de chaque filière, afin que chaque étudiant soit conscient de ses chances d’embauche avec le diplôme qu’il obtiendra. Afin de cesser de mentir sur le déboucher des filières.

Parce qu’aujourd’hui, personne ne connait les filières qui existent à Cholet et à Saumur, nous devons en faire un atout en termes d’excellence et de proximité universitaire. Valorisons les filières des délocalisations : par le biais des logements et de la restauration universitaire.

Notre université ne rentrera jamais dans le XXIème siècle sans une amélioration de son matériel informatique, nous devons développer la qualité et la quantité du parc informatique de l’université, notamment en récupérant le matériel des entreprises locales qui changent leur matériel.

Parce que Internet ne doit pas être un luxe accessible à quelques filières, nous devons rendre accessible le wifi dans tous les bâtiments de l’université d’Orléans.

Nous proposerons des formations aux premiers secours(AFPS) à prix réduit, afin de sensibiliser les étudiants aux gestes qui sauvent.

Nous serons des élus assidus et nous devons le faire savoir, nous mettrons en place un journal des élus étudiants, afin que chacun puisse être informé de notre travail.

Pour l’égalité des chances :

Pour favoriser l’accès de chacun à la réussite universitaire, nous avons obtenu des candidats à la mairie de rendre gratuite la carte de bibliothèque municipale pour les étudiants boursiers.

Nous ne pouvons être limités dans nos études par des raisons financières, nous développerons les bourses au mérite et sur critère universitaire. Afin de permettre à chacun de réussir.

La BU est le meilleur moyen d’assurer la réussite de chacun, nous proposons d’élargir les horaires d’ouverture de 7h à 23h. Favorisant, la réussite et proposant des emplois étudiants sur les campus.

Parce que nous refusons d’être pénaliser de ne pas avoir pris le cours correctement parce que nos voisin est trop bruyant ou parce que nous étions chez le médecin, nous voulons rendre les cours accessibles en podcast, publiés sur internet sans limitation de temps.

Nous favoriserons la publication des annales des examens des années précédentes, afin diminuer le taux d’échec en licence.

Améliorer l’accessibilité des campus par l’augmentation des places de parking pour les étudiants, mais aussi des parkings à vélos.

Favoriser l’embauche de personnels étudiants bilingues pour soutenir le personnel administratif lors des inscriptions et faciliter l’inscription des étrangers dans notre université.

Nous voulons qu’un diplôme soit synonyme d’expérience professionnelle. Nous augmenterons le nombre de stage dans les cursus (au moins un stage au cours de la licence). Un employeur préfère toujours l’expérience en plus des diplômes. Nous lutterons ainsi contre le chômage des jeunes diplômés.

Des études pour un emploi :

La maitrise d’une langue étrangère devient de plus en plus impérative pour avoir un emploi. Nous voulons améliorer l’apprentissage des langues à l’université et proposer une préparation optionnelle aux tests de niveau de langue étrangère (TOEIC/TOEFL, Test DAF, etc.) qui favorisent la reconnaissance du niveau linguistique. Comme c’est le cas dans les grandes écoles.

Création d’un fond d’aide à la création d’entreprise, pour les étudiants qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’entreprenariat et participer ainsi au dynamisme économique de notre région et au rayonnement de notre université.

Mise en place d’un annuaire des anciens étudiants de l’université. Afin que nous bénéficions aussi d’un réseau d’entre-aide similaire à celui des grandes écoles et favoriser ainsi l’insertion professionnelle des jeunes diplômés.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !