Université Bordeaux-IV: un recours en justice de l’UNI retarde le vote sur le maintien du président Laborde

Par UNI Archives

Le 16 mai 2008 à 21h25

Image Université Bordeaux-IV: un recours en justice de l’UNI retarde le vote sur le maintien du président Laborde

Je partage l'article

La commission de contrôle des opérations électorales a examiné le recours du syndicat étudiant le 6 mai 2008 et doit se prononcer normalement autour du 20 ou 21 mai.


L’université Montesquieu (Bordeaux-IV) attend encore une décision du tribunal administratif de Bordeaux sur un recours en annulation des élections des représentants étudiants aux trois conseils centraux déposé par l’UNI avant de pouvoir organiser le vote statuant sur le maintien du président Jean-Pierre Laborde.

Les élections des représentants étudiants avaient été reportées une première fois suite au recours d’une autre association étudiante, Esprit étudiant, qui a pris la suite de la corporation de droit. Le scrutin a finalement eu lieu le 16 avril dernier mais il a été attaqué devant la justice par l’UNI.

Le syndicat de la Droite universitaire conteste « un point des statuts de l’université qui prévoit l’organisation de sous-secteurs étudiants dans le conseil d’administration et le rejet par le président, à la veille des élections, d’une liste UNI composée d’étudiants non électeurs et non éligibles », explique à l’AEF la secrétaire générale de l’université, Marlène Barbotin. La liste rejetée avait été déposée pour un des collèges électoraux du Cevu, celui des étudiants de deuxième cycle en sciences économiques.

Le bureau de l’université doit se réunir lundi 19 mai pour arrêter un calendrier des prochaines réunions du conseil d’administration. Ce calendrier pourrait être bouleversé si le tribunal administratif décide de donner raison à l’UNI.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Ateliers musicaux interdits aux hommes à l’université rennes 2 : l’UNI dans la presse pour dénoncer ce scandale !

Article lié -

L’Université Rennes 2 met en place des ateliers musicaux interdits aux hommes ! 

Article lié -

Pétition : Contre l’ensauvagement en bourgogne Franche-Comté !