Vers une université unique à Strasbourg

Par UNI Archives

Le 18 décembre 2005 à 17h33

Image Vers une université unique à Strasbourg

Je partage l'article

Article in Dernières nouvelles d’Alsace du 15.12.05 :

« Les présidents des quatre universités alsaciennes ont signé hier à Paris les contrats qui les lient à l’Etat pour la période 2005-2008. Objectif majeur : le renforcement de la coopération inter-universitaire.

L’union fait la force. Les trois universités strasbourgeoises ont entamé des modalités de rapprochement pour créer une université unique dans la capitale alsacienne. « L’objectif est d’aller vers une université européenne de Strasbourg pour le contrat 2008-2012 », a expliqué hier François-Xavier CUCHE, le président de l’Université Marc-Bloch.

Le projet consiste à bâtir un statut, un mode de gouvernement et un champ disciplinaire commun. « Chaque établissement, créé au début des années 1970, a son histoire, sa culture, sa spécificité et ses modalités de gouvernance, précise Bernard CARRIERE, président de l’Université Louis-Pasteur, Nous devons préserver la richesse de ces établissements tout en créant une université unique. »

Pour Florence BENOIT-ROHMER, à la tête de l’Université Robert-Schuman, « il est important de se regrouper ne serait-ce que pour la visibilité internationale ». Un point de vue partagé par François-Xavier CUCHE, qui souhaite que l’université strasbourgeoise « parle d’une seule voix » : « Notre système suscite souvent l’incompréhension à l’extérieur ».

Les crédits inter-universitairesprévus dans le contrat 2005-2008 entre les universités alsaciennes et l’Etat, signé hier à Paris, ont été multipliés par deux (5,12 millions d’euros). Ils permettreont de renforcer la coopération entre les structures strasbourgeoises. Mais aussi de poursuivre la dynamique inter-universitaire au niveau régional avec l’université de haute-Alsace de Mulhouse (cf article précédent).

Avant leur rendez-vous rue de Grenelle, les présidents d’universités, ainsi que le directeur interrégional Grand-Est du CNRS et le porte-parole alsacien de « Sauvons la Recherche », ont rencontré par ailleur le sénateur socialiste Roland RIES pour lui faire part de leurs réserves sur le projet de loi sur la recherche discuté à partir de vendredi 14 décembre au Sénat. »
Elodie BECU

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !