Violences politiques : l’UNI demande que le mobile politique soit reconnu comme une circonstance aggravante 

Par Yvenn Le Coz

Le 21 juin 2024 à 14h30

Image Violences politiques : l’UNI demande que le mobile politique soit reconnu comme une circonstance aggravante 

Je partage l'article

Ces derniers mois, les agressions des militants de droite par l’extrême-gauche se multiplient : agression d’un militant de l’UNI Bordeaux pendant les élections Crous de février, attaque armée d’un responsable et d’un délégué national de l’UNI à Saint-Etienne et de militants lors d’une conférence à Grenoble et tentative de meurtre sur un militant RN dans la nuit du 18 juin. L’extrême-gauche est de plus en plus violente et les militants de droite sont mis en danger, non plus seulement lorsqu’ils mènent une action militante, mais dans leur vie quotidienne.

Les militants d’extrême-gauche se permettent de menacer, intimider, agresser car ils savent qu’ils ne seront pas inquiétés par la justice. Ce laxisme judiciaire a notamment été flagrant lors d’une agression de trois militants de l’UNI Grenoble il y a deux ans. Malgré une vidéo attestant de la violence de l’agression et plusieurs circonstances aggravantes, les militants d’extrême-gauche n’ont écopé que de 70 heures de travaux d’intérêt général et de 1 000 euros d’amende.

Le caractère politique de ces violences n’est aujourd’hui pas considéré par la loi comme étant un facteur aggravant. Pourtant, il s’agit de violences discriminatoires. Au même titre que le racisme, s’attaquer à une personne car elle ne représenterait pas un idéal de pensée est une circonstance qui devrait être reconnue comme aggravante. Ainsi, afin de mieux punir ceux qui utilisent la force et les menaces pour tenter de faire taire toute opposition, l’UNI demande à Éric Dupond-Moretti à ce que les agressions à motif politique soient reconnues comme une circonstance aggravante.

Il suffirait pour cela d’ajouter le mobile politique à l’article 132-76 du code pénal aux côtés de la race, l’ethnie, la nation ou la religion.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Législatives : face à une France en danger, l’UNI appelle la droite à se ressaisir et la jeunesse à se mobiliser.

Article lié -

Raphaël Arnault, un militant ultra-violent et fiché S, investi par le Front Populaire aux élections législatives

Article lié -

Communiqué de presse sur les élections législatives