Vote des attendus pour la rentrée 2018 à Aix-Marseille Université

Par UNI Archives

Le 26 février 2018 à 13h57

Image Vote des attendus pour la rentrée 2018 à Aix-Marseille Université

Je partage l'article

Jeudi 22 février 2018, les élus UNI étaient présents en CFVU. L’administration a soumis au vote l’application des attendus nationaux et locaux. La loi Orientation et de Réussite consiste à informer les étudiants de leurs chances de réussite dans la filière de leur choix, en fonction de leur Bac, de leur dossier, de leurs compétences mais aussi en fonction es perspectives de débouchés professionnels.

Nous nous sommes exprimés en faveur d’un meilleur accompagnement des étudiants à l’entrée de l’enseignement supérieur, et donc POUR qu’AMU applique dès la rentrée prochaine ces attendus. L’UNI est le seul mouvement étudiant à être favorable à la sélection à l’Université. Nous devons nous doter d’un enseignement supérieur qui délivre des diplômes de qualité et reconnus dans le monde professionnel et qui dise la vérité aux étudiants quant à leur chance de réussite scolaire et professionnelle.

La vision égalitariste de l’enseignement supérieur des autres mouvements étudiant (UNEF, FAGE) ne peut mener qu’à un effondrement de l’université française et à l’échec des jeunes bacheliers qui n’auront aucune chance de s’insérer dans le marché du travail et s’y épanouir. Nous savons que les étudiants sont conscients de la réalité de l’Université et du monde du travail, nous estimons que dire la vérité sur un projet professionnel n’est pas discriminant ou humiliant mais au contraire permet de se construire humainement. L’orientation des lycéens est un enjeu capital et doit être amélioré pour la rentrée 2018 afin que l’étudiant de demain puisse faire le bon choix.

Nous regrettons que les différents secteurs ne soient pas allés plus loin et définissent des attendus contraignants dans les filières en tension comme le droit notamment. Néanmoins l’UNI se félicite de l’issue de ce vote, et tient à rappeler que l’association majoritaire Inter’asso/BDE/FAGE a voté contre, de même que l’UNEF dans l’opposition systématique comme à son habitude. Les trois voix de l’UNI ont donc été déterminantes, et ont permis d’adopter de justesse les attendus pour la rentrée 2018 et d’éviter le fiasco que nous avons connus en septembre 2017.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !