Votre mobilisation contre les blocages d’universités commence à payer

Par UNI Archives

Le 20 novembre 2007 à 13h34

UNI

Je partage l'article

Dans l’ensemble des universités, vous devez rester mobilisés et amplifier plus encore votre effort. Une majorité d’étudiants partage votre point de vue, vous devez leur montrer le chemin.

Amplifiez votre action, votre détermination ne doit pas faiblir

Lundi, un vote à bulletins secrets a permis à 66% des étudiants de s’exprimer contre le blocage de leur université à Metz, à 61% en sciences à Angers. A Aix en Provence, des étudiants d’Aix-Marseille 1 contre les blocages ont fait un sitting devant l’Hôtel de Ville obtenant le soutien du Maire qui demande une consultation démocratique des étudiants au Président de l’université. A Toulouse 1 et Bordeaux 4 votre action a permis de conserver les universités ouvertes tout comme au Mans et dans la moitié des universités françaises.

Partout ailleurs, dans les universités bloquées, votre détermination doit encore s’amplifier. De Tolbiac à Nanterre, de Lyon 2 à Amiens, les anti-blocages font entendre une voix de plus en plus forte. Vous devez rester debout et poursuivre vos efforts. Les Médias se font de plus en plus l’écho de vos initiatives, l’opinion est avec nous. Vous êtes ceux par qui les blocages cesseront. 20 000 personnes ont manifesté à Paris, dimanche dernier pour vous soutenir.

La vérité sur l’autonomie des universités et sur la loi LRU

Inlassablement rétablissez la vérité sur l’autonomie des universités comme vous le faites depuis plusieurs semaines. A votre disposition, le tract vrai/faux téléchargeable sur Internet que ce soit sur uni.asso.fr ou sur autonomiedesuniversites.com. L’affiche du vrai/faux est à votre disposition et le podcast de Benoist Apparu, rapporteur de la loi, apporte des éléments simples et efficaces de compréhension.

Non aux blocages des universités

75% des étudiants sont contre les blocages, vous êtes leur porte-parole. Dans les AG faites entendre une voix différente, celle de la liberté d’étudier contre les blocages. Fédérez tous ceux qui s’opposent aux blocages autour de vous. Demandez aux présidents d’universités d’organiser des consultations à bulletins secrets, des votes électroniques. Prenez à témoin la presse, les élus pour faire valoir le droit d’accès à vos campus. N’hésitez pas à saisir les tribunaux administratifs avec des référés conservatoires pour faire cesser les blocages.

Bravo pour votre action militante, continuez, soyez debout !

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !