Xavier Darcos reçoit les délégués de l’EDS

Par UNI Archives

Le 24 avril 2009 à 8h00

UNI

Je partage l'article

Les représentants de l’EDS ont été conviés, jeudi 23 avril, au ministère de l’Education nationale. Xavier Darcos, ministre de l’Education Nationale, leur a rappelé combien il était essentiel de préserver les libertés, notamment la liberté d’étudier. En effet, les événements récents (blocages, grèves, rétention de notes) dans certaines universités et certains lycées de France démontrent aujourd’hui, si besoin en était, que la liberté d’étudier peut très facilement être mise à mal.

Ces mouvements lycéens et universitaires témoignent de la difficulté, en France comme en Grèce ou en Italie, de garantir la liberté d’étudier, alors même que les reformes contre lesquelles s’acharnent les syndicats de professeurs, permettent une harmonisation et une reconnaissance européenne des diplômes, une facilité pour chaque lycéen et chaque étudiant, de poursuivre ses études à l’étranger.

Xavier Darcos, a pointé les travers du système éducatif français. Les syndicats semblent préférer parfois leur intérêt catégoriel à l’intérêt général. Cette posture syndicale, loin de servir les étudiants et les lycéens, sclérose l’éducation nationale.

Pour Xavier Darcos, l’Europe des 27 qui existe aujourd’hui représente un moyen de fédérer les Etats concernés vers trois axes majeurs :
protéger chacun des résidents dans l’union européenne
agir pour une Europe qui défend les libertés
rayonner dans un monde globalisé.

Attentifs à ces explications, les 60 représentants européens de l’EDS ont pu mesurer les efforts qu’il restait à faire afin que la liberté d’étudier puisse être garantie dans les pays où vit la démocratie.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !