XXVIème Convergence de l’UNI

Par UNI Archives

Le 8 novembre 2009 à 19h35

UNI

Je partage l'article

L’UNI organisait les 6, 7 et 8 novembre sa XXVIème Convergence, congrès annuel de notre mouvement fondé en 1968. Cette année, avec le 20ème anniversaire de la Chute du Mur, revêtait une importance particulière pour l’UNI qui, tout au long de son histoire, a eu à cœur de s’opposer à toutes les formes de totalitarisme. Dans les universités, dans la rue, et en soutenant les mouvements de résistance dans le monde. Assumant nos convictions et notre attachement à la Liberté jusqu’au bout, comme Tran VA BA, étudiant vietnamien de l’UNI, assassiné par le pouvoir communiste lors de son retour dans son pays en 1985.

L’UNI Vendée avec Armel Pécheul et Anne-Laure Blin

D’autres murs restent à abattre, tel était le titre de nos trois jours de retrouvailles et de travail. Ceux des archaïsmes qui rongent notre pays et l’entraînent dans la décadence, du totalitarisme intellectuel qui bride la liberté d’expression, et plus généralement toutes les menaces contre les libertés individuelles, économiques, sociales, ici et ailleurs dans le monde.

Au service de la France, avec fidélité et insolence, cette grand messe militante est toujours une grande joie qui recharge les batteries à bloc ! Elle permet de rencontrer les militants connus via Facebook, et nous donne l’occasion de féliciter chaque ville pour le travail, le culot, les beaux résultats qu’ils ont fait depuis la dernière réunion.

Cliche_2009-11-18_14-56-41.jpg

Les sections des Pays de Loire (Nantes, Angers, Vendée, Cholet)

Côté people, nous nous sommes réunis à l’Assemblée Nationale autour du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Valérie PECRESSE, du président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale Jean-François COPE, avec le député d’Argenteuil Georges MOTHRON, le président de la commission des affaires européennes à l’Assemblée nationale, Pierre LEQUILLER, le sénateur des Hauts-de-Seine, ancien Ministre, Charles PASQUA, mais encore Eric BRUNET journaliste et auteur du livre « Etre de Droite, un tabou français », et bien sur le Recteur Armel PECHEUL pour une intervention du tonnerre sur l’Identité Nationale.

Luc CHATEL, Ministre de l’Education Nationale, retenu dans sa région, nous a adressé un message vidéo nous notre contribution au débat sur la réforme du Lycée.

Les responsables de section ont par ailleurs procédé au Renouvellement du Bureau National (voir la composition et le communiqué ici)

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !

Article lié -

Exigeons le retour de la statue de Napoléon à Rouen !