La section de l’UNI Poitiers reconquit le Campus.

Par UNI Archives

Le 12 mars 2009 à 15h25

Image La section de l’UNI Poitiers reconquit le Campus.

Je partage l'article

Elections :

Mardi 10 mars 2009 avaient lieu les élections d’UFR, la liste de l’UNI l’emporte avec 3 sièges à la fac de droit et de sciences sociales (voir photo ci-contre, de gauche à droite : Abel Rossignol (élu au conseil : L1), Antoine Héron (élu au CEVU, L2). L’Unef arrive seconde en nombre de voix mais récupère 3 sièges. La Corpo, qui a fait campagne contre l’UNEF, fait également un siège.

L’extrême-gauche et la gauche étudiante face à leur responsabilité

Les militants de l’Unef ne sont pas bienvenus sur le Campus : leurs tracts sont déchirés par les étudiants. En effet, les semestres des étudiants en licence de droit ont été décalé par leur faute, et les étudiants poitevins devront rattraper les cours sur le temps normalement imparti aux vacances. Les blocages orchestrés par les militants de l’UNEF et de l’extrême-gauche vont largement nuire aux étudiants.

Le président de l’Université de Poitiers a d’ailleurs déclenché une polémique en assimilant les « étudiants » bloqueurs aux Khmers Rouges. Yves Jean, le doyen de la fac de sciences humaines et des arts, élu de gauche, trouve l’amalgame déplacé.

Violence

Pour l’UNI, cela ne fait aucun doute, les bloqueurs (gauche et extrême gauche) ont vu leur notoriété dépérir sur le Campus de Poitiers.

D’autant qu’ils ont pris un étudiant contre les blocages a parti en le frappant à la tête tout en criant au fascisme ! Cet acte a permis de mettre en lumière l’état d’esprit des bloqueurs qui ne prêchent qu’à coup de tête… La nouvelle campagne de l’UNI souligne les dérivent causées par les bloqueurs.

L’UNI espère que dorénavant, le président de l’Université prendra les mesures qui s’imposent avant qu’il n’y ait de nouveau un drame.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Consultation étudiante : tes conditions de vie et d’études

Article lié -

La viande halal ne doit pas être imposée aux étudiants de Sciences Po Grenoble !

Article lié -

Exigeons des places de parking pour les étudiants de Carlone !