Le blocage de l’université de Caen enfin levé par la police

Par UNI Archives

Le 9 mai 2009 à 11h07

UNI

Je partage l'article

Hier matin, la police a fait évacuer les quelques dizaines de bloqueurs qui interdisaient l’entrée de l’université depuis plusieurs semaines.

L’UNI se félicite de cette intervention qu’elle réclamait depuis le début du blocage et espère que la présidente de l’université prendra toutes les mesures nécessaires afin d’éviter que de nouvelles perturbations n’interviennent dès lundi matin.

Au cours de cette opération de police, il y a eu 21 interpellations. Le profil des personnes interpellées en dit long sur le mouvement actuel. Les 2/3 n’étaient pas étudiants et 14 personnes ont du être placées en cellule de dégrisment.

D’après l‘AFP, les dégâts sont importants :  » Le principal amphithéâtre de la faculté de sciences, qui avait été récemment rénové, a été entièrement recouvert de tags et d’inscriptions, de même que plusieurs salles, des couloirs, des escaliers et le hall d’accueil du bâtiment, a constaté une photographe de l’AFP.

Les locaux occupés par les squatters, où l’odeur d’alcool était encore perceptible plusieurs heures après leur expulsion, étaient jonchés de bouteilles, de verre brisé, de reliefs de nourriture ou de vêtements. « 

L’UNI qui a mis une pétition en ligne jeudi 7 mai pour demander que le recours aux forces de l’ordre soit sytématique, espère désormais que d’autres universités seront elles aussi rapidement libérées.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Ateliers musicaux interdits aux hommes à l’université rennes 2 : l’UNI dans la presse pour dénoncer ce scandale !

Article lié -

L’Université Rennes 2 met en place des ateliers musicaux interdits aux hommes ! 

Article lié -

Pétition : Contre l’ensauvagement en bourgogne Franche-Comté !