Professeurs, n’abandonnez pas vos étudiants !

Par Luca Barbagli

Le 31 janvier 2023 à 17h55

UNI

Je partage l'article

Grèves, manifestations, blocages, cours annulés : les actions menées contre la réforme des retraites justifient-elle de laisser sur le bas côté les étudiants ?

Après les années Covid, le retour des cours en présentiel a été une grande libération. Mais la jeunesse se retrouve aujourd’hui menacée par les actions menées contre la réforme des retraites.

Les signes d’un retour à une situation Covid sont de plus en plus nombreux : précarité alimentaire à cause de la fermeture des CROUS (personnel en grève) ; isolement des étudiants à cause des annulations de cours (enseignants en grève) ; lieux d’études inaccessibles à cause des blocages (syndicats d’extrême-gauche mobilisés).

La grève est un droit qui ne peut être contesté mais notre génération qui a déjà vécu le confinement nécessite une attention toute particulière. De même que la vie d’un patient dépend du médecin, la vie étudiante dépend aujourd’hui des professeurs.

Aussi, nous appelons les universités et les enseignants à trouver une solution viable pour que les étudiants ne soient pas, une fois de plus, les victimes de ces évènements. Comme les médecins qui parviennent à lier travail et grève par le port d’un brassard, les universitaires ne doivent pas abandonner leur mission fondamentale malgré les grèves.

Signe la pétition pour demander aux professeurs et sommer les universités de maintenir les cours. Aucune annulation d’examen ou de cours ne doit se produire.

Les articles que vous risquez d'apprecier...

Article lié -

Nouvelle campagne d’affichage de l’UNI dénonçant la promotion du wokisme et de l’islamo-gauchisme faite par La France Insoumise dans l’enseignement supérieur

Article lié -

Faisons interdire la réunion Pro-palestine de la France Insoumise avec Jean-Luc Mélenchon et Rima Hassan à l’Université de Lille !

Article lié -

L’UNI saisit la commission électorale de l’Université Bordeaux Montaigne

Il y a 1 commentaire :

Photo de profil de

Je suis pour une retraite plus juste pour tout le monde, pas seulement les fonctionnaires.
J’ai 70 ans, de tres bonne sante, donc je travaille toujours – et pourvu que je pourrai!